Revenir au site

Et ce que les lignes du temps sont devenues folles ?

"Depuis de nombreuses années maintenant, je parle d'une période de changement qui toucherait tous les habitants de la planète. La première fois qu'elle est apparu, il y a plusieurs années, c'était sous la forme des "trois jours d'obscurité" dont on parle dans certaines religions et cultures.

Quand j'ai pris conscience que cela allait se produire pour de vrai, j'ai essayé de distinguer sa symbolique de son actualité. Ce n'était pas trop difficile. Tout d'abord, je pouvais voir que cela allait durer plus de trois jours, donc le nombre semblait être un symbole qui représentait plus d'un jour. J'ai fait des tests pour voir si c'était trois jours, des semaines, des mois, des années, des décennies... Je dois dire que je n'ai pas eu de réponse précise. C'était plus de trois mois et moins de trois ans.

Cela ne veut pas dire que nous n'avons pas décidé en tant que peuple de la durée de la période, cela signifie que je suis très mauvais avec le temps linéaire. Je n'ai jamais été capable de lire avec précision une mesure du temps/espace.

Ce que j'ai vu, c'est qu'elle allait venir. J'en ai parlé à plusieurs reprises dans des articles et des interviews, et je me suis demandé comment cela se manifesterait pour nous tous.

Lorsque j'ai pris conscience de ce phénomène, j'ai fait ce que je fais d'habitude et je suis allée sur Internet pour voir si quelqu'un d'autre en avait parlé, l'avait exploré et s'il y avait des informations que nous pourrions utiliser pour nous aider à le surmonter. En faisant cette recherche, j'ai remarqué que beaucoup de gens en avaient déjà parlé. Il y avait des traditions amérindiennes qui en parlaient en termes différents, et différentes religions et cultures en parlaient aussi.

La plupart avaient une chose en commun :

Si vous tombez dans la peur pendant la période (d'obscurité), vous serez en enfer sur Terre. Si vous ne tombez pas dans la peur mais restez fidèle à votre nature de haute fréquence, ce peut être le paradis sur Terre.

Dans les traditions occidentales, il s'agissait d'une période de mort et de défaite, de peur et de destruction. Pour certaines traditions chrétiennes, c'était le moment où Jésus revenait sur Terre pour réclamer son peuple.

L'un des dictons les plus précis et les plus pertinents que j'ai trouvés à l'époque est celui d'un ancien hopi inconnu, que j'ai apprécié pour sa précision et son utilité. Je le reproduis ici parce que, honnêtement, il ne peut pas être plus pertinent aujourd'hui :

"Vous avez dit aux gens que c'est la onzième heure, maintenant vous devez retourner dire aux gens que c'est l'heure. Et il y a des choses à prendre en compte...

Où habitez-vous ?
Qu'est-ce que vous faites ?
Quelles sont vos relations ?
Êtes-vous dans une bonne relation ?
Où se trouve votre eau ?
Connaissez votre jardin.
Il est temps de dire votre Vérité.
Créez votre communauté.
Soyez bons les uns envers les autres.
Et ne cherchez pas le chef en dehors de vous".

Puis il a serré les mains, a souri et a dit : "Ça pourrait être le bon moment !"

"Il y a une rivière qui coule maintenant très vite. Elle est si grande et si rapide qu'il y a des gens qui vont avoir peur. Ils essaieront de s'accrocher à la rive. Ils se sentiront déchirés et souffriront beaucoup.Sachez que la rivière a sa destination. Les anciens disent que nous devons lâcher la rive, nous élancer au milieu de la rivière, garder les yeux ouverts et la tête hors de l'eau. Et moi je dis, voyez qui est là avec vous et faites la fête. À ce moment de l'histoire, nous ne devons rien prendre personnellement, encore moins nous-mêmes. Pour le moment, notre croissance spirituelle et notre voyage s'arrêtent."

"Le temps du loup solitaire est terminé. Rassemblez-vous ! Bannissez le mot "lutte" de votre attitude et de votre vocabulaire. Tout ce que nous faisons maintenant doit être fait de manière sacrée et dans la célébration.

"Nous sommes ceux que nous attendions."

- Attribué à un ancien Hopi inconnu

Hopi Nation

Oraibi, Arizona

En observant ce dicton, vous verrez la séparation des lignes du temps et pourquoi on a l'impression de faire des allers-retours entre elles plusieurs fois par jour. Étudiez la citation et intégrez-la dans votre vie. C'est important.

La réalité est le résultat de notre accord d'expérience co-créé sur la planète. Les jours où nous nous laissons entraîner dans des sentiments de basse fréquence de colère, de frustration, de peur, de confusion et de stress , ces jours-là, la ligne du temps que nous percevons est celle de la peur et du pouvoir sur les autres. Les jours où nous restons dans notre état naturel de haute fréquence de joie, de satisfaction, d'amour, d'émerveillement et d'inspiration, sont les jours où nous co-créons et où nous pouvons voir notre vraie réalité, la réalité de la lumière.

Une autre façon d'expliquer cela est généralement d'exprimer ma propre expérience de la réalité sur Terre :

Je vois la réalité humaine sur Terre comme un grand vortex de mouvement et de bruit, chaotique et puissant. Imaginez-le comme un énorme ouragan. Je suis assise au milieu de celui-ci, dans l'œil de la tempête. Là où je suis, assis dans l'immobilité et la sécurité, je peux voir la violente tempête qui fait rage autour de moi. Je vois des voitures, des gens qui crient en passant, des arbres, des rochers et des animaux qui tournent dans l'air autour de moi. Il est si proche de moi que si je lui tend le bras, il m'arrachera de mon espace et m'entraînera dans son existence aveugle et douloureuse. Et les moments où j'ai fait cela ont été très désagréables. Alors que je suis assis dans ce centre, dans cette paix et cet émerveillement, je vois parfois une personne passer en criant, elle me voit et se tait, et elle se rend compte qu'elle peut elle aussi entrer dans la paix. Elle se sort de la tempête et respire profondément sa propre paix et sa joie.

À un moment donné, on m'a demandé de devenir très visible afin que davantage de personnes puissent me voir et se rendre compte qu'elles aussi peuvent entrer dans la paix et la beauté en dehors des vents violents et des débris, ce que j'ai fait.

À mesure que de plus en plus de gens sortaient de la tempête, l'espace de paix et de beauté s'étendait et grandissait, et soudain des conversations et des créations étonnantes étaient possibles dans cet espace paisible. L'ouragan s'est éloigné de plus en plus. Certaines personnes, au bord même de l'ouragan, y étaient parfois ramenées, et se perdaient. La plupart finissent par revenir et rétablir leur paix intérieure et extérieure.

Bientôt, il est devenu évident que les terres où nous habitions en dehors de l'ouragan étaient là depuis le début. C'était l'état d'existence normal pour tous les humains à travers le temps et l'espace. L'ouragan était temporaire et créé artificiellement par les gens qui s'y trouvaient.

C'est une façon d'exprimer comment la vie est pour moi et j'espère que vous resterez vous-même en dehors de la tempête qui fait rage.

Alors, étudiez ce qui précède, lisez-le quelques fois, la prophétie et la métaphore de ma propre expérience sur Terre. Sachez aussi que si ce n'est pas déjà fait, il est temps pour vous de quitter les grandes villes. Les villes ne sont pas un bon endroit pour vivre maintenant ou à l'avenir. Si vous ne le voulez pas, ou si vous pensez que vous ne le pouvez pas (nous n'aborderons pas cette conversation maintenant), faites de votre mieux pour vous protéger des radiations EMF. Procurez-vous de la nourriture, des protéines et de l'eau locales, et achetez-vous un générateur. De plus, rejoignez de nombreuses tribus de haute fréquence car le temps du loup solitaire est révolu.

Je pourrais continuer pendant des heures à explorer ce sujet, et je le ferai avec ceux qui sont prêts à participer à l'exploration et à la discussion sur walkwithmenow.com. On se voit là-bas !"

Inelia Benz

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK