Revenir au site

Zen et relax comme le grand requin blanc

pour guérir le "cancer"

De nouvelles recherches viennent ajouter de l'eau au moulin à une vision différente du "cancer" et surtout à la manière de le traiter

Cette vision différente est la suivante :

"le cancer est une plaie qui ne guérit pas" (Dr Dvorak, Harvard)

"un processus de cicatrisation permanente" (Haddow, 1970)

“Les mêmes mécanismes sont impliqués dans la réparation des plaies et le cancer, mais dans le cancer, ce processus de réparation est « non transitoire » (Yejing Ge, 2017)

"Une blessure tissulaire" (Eva Vertes, Harvard).

Qui dit blessure dit "agresseurs" cellulaires. Qui dit agresseurs cellulaires dit CAUSE . Qui dit cause dit TRAITEMENT EFFICACE.

On est loin de la vision médiatique source d'impuissance "le cancer est due au hasard ou au manque de chance".

La nouvelle recherches ont été relayées dans la revue Business Insider :

"Pour la première fois, des scientifiques ont séquencé avec succès le génome entier du grand requin blanc. Le génome, c'est tout le matériel génétique d'un organisme — ses gènes et son ADN. Une nouvelle étude révèle que ces requins ont 4,63 milliards de brins sur leur ADN et 41 paires de chromosomes, un chiffre élevé par rapport aux 23 paires de l'Homme."

"Les requins sont connus pour pouvoir guérir efficacement leurs blessures, mais personne ne sait pourquoi"

"Les grands requins blancs et les autres requins semblent pouvoir guérir de blessures graves"

""Ils consacrent une partie importante de leur génome à la cicatrisation de leurs plaies"

"le génome du requin équilibre ces gènes sauteurs avec des gènes stabilisants impliqués dans la réparation de l'ADN, la réponse et la tolérance aux dommages."

(On commence pourquoi ils sont protégés du cancer, s'ils sont capables de guérir efficacement les plaies, blessures)

"En plus de cette guérison rapide, les requins ne contractent pas plus de cancer que les humains, malgré leur grande taille. Les scientifiques pensent en général que le risque de développer un cancer augmente avec la taille et la durée de vie de l'organisme, puisqu'un plus grand nombre de cellules et une plus longue durée de vie augmentent les possibilités de dommages sur l'ADN qui causent le cancer.Mais "il est rare de trouver un requin malade dans la nature".

Le fait qu'ils n'aient pas plus de risque de cancer suggère que quelque chose dans leur génome confère une protection supplémentaire.

"Les causes typiques de décès des requins impliquent en général des interactions avec les humains ou simplement leur âge avancé".

Fin de la citation.

Leur génomes, riche en gênes réparateurs et cicatrisants serait la cause de leur protection. Oui et non. Je pense que c'est leur état émotionnel qui façonne et contrôle leur ADN.

Les émotions sont les fondations de la réalité

Car en dehors de leurs confrontations avec les humains, qui reste plutôt rares, les requins n'ont aucun prédateur dans l'eau. Ils sont RELAX dans l'océan. Ils ne vivent pas dans des conditions de survie. Ils ne vivent pas dans la peur.

Leur état émotionnel fait qu'ils possèdent une système de réparation des plaies, et donc du "cancer" qui est une plaie, très performant.

Il est aujourd'hui reconnu que le stress, c'est à dire la PEUR, est liée à la blessure (cancer). Dans mon livre j'émets l'hypothèse (comme beaucoup d'autres avant) que c'est la peur réprimée est la cause de la blessure (cancer).

Donc le fait que le grand requin blanc ne développe pas de blessure (cancer) parcequ'il est zen et relax fait sens.

Il est aussi reconnu qu'une plaie cicatrise mal lorsqu'un individu est stressé (peur). Logiquement le grand requin blanc relax cicatrisera rapidement ses "plaies".

Un argument supplémentaire dans cette hypothèse est que les personnes qui connaissent des rémissions spontanées de "cancer", comme Anita Moorjani, guérie d'un lymphome dit "incurable", est qu'elles ont toutes libérées leurs peurs. Elles ont modifié leur état émotionnel, pour devenir zen et relax comme le grand requin blanc. Ainsi elles ont pu cicatriser leur blessure.

La question qui vient ensuite est comment se libérer de la peur ? Comment devenir zen comme le grand requin blanc ?

Il existe un exercice très simple mais très puissant crée par Inelia Benz : l'exercice de libération de la peur"

C'est un des outils qui vous permettra de traiter la cause de la blessure et d'activer votre pouvoir de réparation.

La psychologie énergétique est aussi un outil très efficace et j'animerais 2 évènements de libération émotionnelle pour cicatriser les blessures à Paris en mai et juin 2019, pour plus d'infos cliquez ici : www.eft-cancer.com

Dr Julien Drouin

Rem : le grand requin blanc de consomme pas d'huile de cannabis, il n'en a pas besoin, mais son effet relaxant, explique la encore le pouvoir réparateur et cicatrisant de cette plante sur la blessure. Pour plus d'infos vous pouvez lire les articles que j'ai écris pour le site docteurcannabis.fr

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK