Revenir au site

LA COLÈRE : POURQUOI IL EST IMPORTANT DE L'EXPRIMER ET DE S'EN LIBERER.

"Beaucoup d'entre nous sont réticents à traiter, ou à libérer, la colère. C'est parce qu'elle est une source d'énergie défensive si puissante que nous pensons que si nous la perdons, nous ne pourrons plus nous défendre ni défendre les autres. Et elle a été utilisée avec succès pour sortir les gens de la dépression ou de relations abusives, alors elle doit être bonne, n'est-ce pas ?

La colère est vraiment juste un cran au-dessus de la peur. C'est une nuance de l'énergie de la peur, qui est la base de l'obscurité. Elle est, en fait, très destructrice, tant pour nous que pour ceux qui nous entourent.

Il y a donc deux choses que nous devons accepter, la première est que si nous libérons la colère, nous ne deviendrons pas vulnérables, et la seconde est que nous n'avons pas besoin de la colère pour agir selon nos convictions.

Souvent, c'est la colère qui nous pousse à faire quelque chose pour arrêter une guerre, par exemple. Et souvent, c'est seulement la colère que "ceux qui tentent de nous intimider ou de nous marcher sur les pieds" entendent et comprennent vraiment, et donc arrêtent ce qu'ils font. Et c'est une bonne chose. Mais une fois que nous sommes éveillés à la puissance de l'esprit, nous n'avons plus besoin de colère pour faire ces choses, car nous disposons de meilleurs outils.

La colère peut nous faire perdre notre sang-froid. Et lorsque nous nous mettons en colère, nous pouvons blesser les autres de manière émotionnelle, psychologique et physique.


Le mot "tempérament" a été emprunté en vieil anglais au latin "temperre" melanger, mixer". Il semble qu'à l'origine, il signifiait "mélanger dans les bonnes proportions"". (word-origins.com)

En colère nous perdons notre juste proportion, notre équilibre.

Dès notre plus jeune âge, on nous apprend à contrôler notre tempérament. À maîtriser et à réprimer notre colère. C'est aussi négatif. Pour devenir libre, il faut notamment reconnaître et exprimer notre colère envers notre vie, notre sort, notre situation et les personnes qui nous ont fait du mal ou nous ont rejetés.

Mais l'émotion, tout comme la peur, est destructrice. Si elle est réprimée, elle s'empare de nous et peut exploser à tout moment.

Lors de l'Ascension, elle nous maintient fermement dans une vibration inférieure.

Et c'est un point très intéressant. De nombreuses personnes m'ont demandé comment augmenter leurs pouvoirs psychiques : perception de leurs guides, du moi supérieur, des anges, ou comment communiquer avec d'autres êtres de lumière dimensionnels, ou des extraterrestres. Nous avons tellement de façons d'expliquer ce phénomène. Mais la question est la même. Comment pouvons-nous augmenter notre perception d'eux, comment pouvons-nous faciliter leur contact avec nous. Eh bien, il y a deux blocs fondamentaux qui empêchent ces êtres de s'approcher de nous, l'un est la PEUR, et l'autre la COLÈRE.

Oui, il faut plus qu'une capacité psychique pour contacter ces êtres. Bien sûr, ils passent toujours, par les rêves, la synchronicité et d'autres méthodes, mais c'est difficile pour eux et pour nous. Une personne hautement psychique peut en effet contacter ces êtres facilement, mais imaginez ce qu'elle pourrait faire sans aucun de ces obstacles en chemin ? De plus, ils ne seraient pas harcelés, trompés ou rendus malades par des êtres négatifs.

J'ai consacré une grande partie de ce site web à la diffusion de l'importance du traitement de la peur. Et c'est toujours la mission la plus importante ici sur Terre, de faire en sorte que le plus grand nombre possible de personnes commencent et réussissent à traiter leur peur.

Et voici maintenant la deuxième phase, celle du traitement de la colère.

Donc, si vous êtes de la partie, libérez votre colère. La technique que j'utilise est très simple et identique à celle utilisée pour traiter la peur :

Respirez profondément trois fois

Fermez les yeux

Scannez votre corps pour détecter la colère

Une fois que vous l'avez trouvé dans votre corps, observez-la.

Ne l'analysez pas, ne lui donnez pas de raisons, de validations ou de souvenirs, observez-la simplement.

Maintenant, laissez-la grandir, laissez-la devenir énorme, plus grande que la maison dans laquelle vous vous trouvez, le monde, voyons si elle peut devenir aussi grande que l'univers.

Permettez à tous les souvenirs, mots, situations ou images de s'exprimer et de se libérer, si l'un d'eux "colle", vous rendant émotionnel, dites simplement "merci mémoire/vision/mot/émotion".

Puis, remplissez la colère d'amour et de lumière.

Rincez et répétez.

Cela peut prendre un certain temps, des jours, des semaines ou même des mois, mais ne vous inquiétez pas, continuez à le faire aussi longtemps qu'il le faut. Chaque séance compte non seulement pour vous, mais aussi pour l'ensemble du collectif humain.

Parfois, la colère se transformera en peur, parfois en douleur, mais continuez, accueillez simplement la nouvelle manifestation et terminez le processus."

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK